Le mur du marathon

Le mur du marathon ou mur du trentième kilomètre


Le mur du marathon

Sur le tapis de jeu à partir du 21ème kilomètre vous trouvez le mur dessiné de part et d’autre du tapis. Le mur est matérialisé par des briques.

Dans le jeu Paris Finisher lorsque vous n’avez plus de billets sucre, vous ne pouvez plus « courir ». Vous avez tapé le mur, vous avez pris le mur ou vous êtes dans le mur en langage de coureur.

Vous déplacez votre coureur de l’itinéraire course, sur le mur. La course et le jeu ne sont pas terminés pour vous, rien n’est perdu non plus, vous pouvez encore gagner la partie. Vous devez avancer votre coureur à chaque tour de jeu de 1 kilomètre et cela sans lancer le dé. Vous n’avez plus de sucre donc plus de carburant. Votre coureur ne coure plus mais il marche.

Lorsque vous arrivez sur une des sorties obligatoire du mur à 25, 30, 35 ou 41 kilomètres, vous déplacez votre coureur du mur sur l’itinéraire course. Vous pouvez reprendre la quantité de sucre indiquée sur le tapis de jeu soit 15, 10, 5, ou 3 sucres. Au tour de jeu suivant vous reprenez la course comme auparavant avec à nouveau du sucre pour courir.

Comme sur la ligne bleue votre coureur est protégé des croche-pattesque vos adversaires pourraient vous faire. Vous ne pouvez cependant pas tirer de cartes chaussures de running,  pas de cartes nid de poule et pas de cartes croche-pattes lorsque vous êtes sur le mur.

Pour vous donner des explications sur ce que l’on appelle le mur, vous aurez compris qu’il ne s'agit pas d'un mur en tant que tel à escalader sur le parcours du marathon mais d’un phénomène physiologique.

Il correspond à l’épuisement des réserves de sucre, c’est une panne de carburant musculaire. Le coureur qui est dans le mur ressent une sensation de jambes coupées. Il doit réduire sa vitesse, voire marcher et parfois même abandonner la course.