Blog

Breuillet Mag parle de Paris Finisher

Breuillet Mag parle de Paris Finisher

RENCONTRE: Un créateur de jeu de société…marathonien, bien dans ses runnings!

De nombreux jeux de société sortent tous les ans et beaucoup restent méconnus du grand public. Un nouveau jeu 100% made in France est né cette année à Breuillet dans l’Essonne. Partons à la découverte d’Alain GROSOS, marathonien passionné de jeux de société, créateur de «Paris Finisherle jeu du marathon de Paris».

Qui êtes-vous, Alain Grosos?

J’ai 55 ans et suis passionné de marathon et de course à pied. J’ai entendu parler de marathon la première fois il y a 30 ans lors d’une randonnée dans les Pyrénées. Je discutais avec un entraineur de course à pied, et ses explications sur le marathon m’ont fasciné. Je faisais déjà du «jogging» mais aucune compétition. De retour de vacances, je suis tombé les deux pieds dans l’entraînement spécifique «marathon» en passant par la case «semi». J’ai fait mon premier marathon à Paris en 1994, mon meilleur temps en 1995 en 3h12’et 59’’. Depuis la passion ne m’a plus quittée.

En 2009, j’ai proposé au club des Foulées Breuilletoises de participer au marathon de New York 2011. Une équipe de 10 coureurs s’est donc envolée cette année là pour de nouvelles aventures outre-Atlantique. Ce fut une expérience riche en rebondissements et en émotions, l’idée du jeu sur le marathon est née dans la 5ème avenue à New York et dans Central Park!

D’où vous vient cette passion pour les jeux de société?

Dans l’enfance comme tous les enfants, je joue à aux jeux de société que tout le monde connait. A la différence près que je revisite les jeux à ma manière, au risque de me faire traiter de tricheur! Je réadapte le Cluedo, je détourne le Monopoly, … Rien de concret ni de sérieux jusque-là, juste un intérêt à modifier, adapter et inventer.

Bien plus tard c’est un jeu un peu plus aboutit qui sera conçu: Deal, il s’agit de trouver le dealer dans le métro Parisien. Il y aura aussi le Big Bus, dont le but est de transporter le plus de voyageurs jusqu’au terminus avec un itinéraire dans Paris, le tout avec des cartes et un dé. Mais aucun de ces jeux n’aura vu le jour, les règles étant restées au stade d’ébauche et les jeux au stade de maquettes.

Alors parlez-nous de votre jeu «Paris Finisher ».

De retour de New York donc, l’idée du jeu sur le marathon était née et j’avais en tête tous les ingrédients qui allaient faire l’âme du jeu. Ensuite c’est un travail de longue haleine qui a commencé: partir avec une idée, tester, valider, ajouter une autre idée, re tester, re valider et continuer à tester, et à valider les idées… Enfin, lorsque l’on m’a dit «on peut refaire une partie?», j’ai su que j’étais sur la bonne voie. Restait à faire fabriquer les éléments du jeu par des fabricants Français.

L’idée du jeu dans le sac à dos vient du constat que l’on oublie souvent les boites de jeu dans les placards et que les boites ne sont pas faciles à transporter. C’est un concept original. Le jeu est rangé dans un sac à dos en toile ce qui vous permet de l’emporter facilement en weekend ou en vacances. Autre originalité, le tapis de jeu est en néoprène. Il se roule et se déroule pour vous offrir une surface de jeu agréable et pratique.

Paris Finisher s’adresse à tous les publics : au départ du jeu vous êtes sur les champs Elysées à Paris avec votre famille ou vos amis. Avec vos « billets sucre » vous devez atteindre l’arrivée sur l’avenue Foch. Les cartes «chaussures de running» sont vos alliées car il vous faudra éviter les « nids de poule » et faire des « croche-pattes » à vos adversaires. Vous aurez peut-être la chance de courir sur la ligne bleue au centre du tapis de jeu mais attention, le mur du marathon vous attend dès le trentième kilomètre!

Des parties ludiques pour 2 à 6 joueurs, de 30 à 45 minutes.

Alors n’hésitez plus, testez le! Vous pouvez acheter le jeu sur le site www.sakados-jeux.fr et bénéficier d’un tarif attractif pour vos cadeaux de fin d’année. Un grand merci à Alain Grosos pour cette interview.

Rédigé le  16 oct. 2016 11:47  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les lapins runners jouent à Paris Finisher

Hello les amis, amateurs de running et de jeux de société !

L’univers du running ne désemplit pas de produits dérivés. Nous connaissions les tatouages, les magnets, les tableaux, les bijoux, les porte-médailles… mais n’avions encore jamais entendu parler des jeux de société qui vous mettent dans la peau d’un marathonien ! Quand Alain GROSOS, marathonien et créateur du jeu Paris Finisher, nous a proposé de tester son jeu de société, c’est avec enthousiasme et curiosité que nous avons accepté, pour bien sûr vous faire part de cette découverte !

Paris Finisher est un jeu de société autour du marathon. Mais ne t’inquiète pas, savoir courir 42,195 km n’est pas un pré-requis pour gagner une partie ! Le but du jeu de Paris Finisher consiste à courir le marathon de Paris armé de cartes, d’un dé et de pions. Le premier des joueurs à atteindre la ligne d’arrivée a gagné. Comment ça, vous vous en doutiez :p ? Une partie peut rassembler de 2 à 6 joueurs et dure environ 40 minutes.

Le matériel du jeu:

  • 1 tapis de jeu en néoprène (matière « tapis de souris » de qualité) qui matérialise le parcours du marathon de Paris. Chaque kilomètre est représenté par une bande de couleur grise, verte, rouge ou orange. La ligne bleue et le mur du 30e km (qui apparaît ici dès le 20e km !) sont également représentés et ont un rôle particulier. Paris Finisher ne serait pas Paris Finisher sans les monuments par lesquels passe le marathon de la ville Lumière. Ces derniers ont été illustrés par notre cher ami et illustre peintre du running : Vincent Dogna.
  • 6 pions représentant les joueurs
  • 1 dé à 6 faces
  • 84 billets symbolisant des sucres, carburant dans Paris Finisher
  • 62 cartes « chance » pour ajouter du piment à la course : croche-pattes, chaussures de running, nid de poule
  • 1 notice explicative : à noter que le jeu dispose de 2 niveaux de difficulté, le 2e étant plus « stimulant » que le premier.

Les règles du jeu:

Le but du jeu de Paris Finisher consiste à parcourir le marathon de Paris. Le premier qui atteint la ligne d’arrivée a gagné. Comment ça, vous l’aviez deviné ?

Néanmoins, le parcours est semé d’embûches, tel un marathon dans la vraie vie : douleurs liées au surentraînement, déshydratation, crampes, mur du 30e km… sans compter les nombreux croche-pattes que vous feront impunément les autres coureurs (heureusement, il est rare que cela nous arrive en vrai !).

 En plus de déjouer ces obstacles, vous vous devrez de gérer correctement vos sucres, nécessaires à votre avancée, en prenant le soin de ne pas vous les faire piquer par les autres joueurs. Le monde de la course à pied est parfois cruel !

Notre avis sur le jeu Paris Finisher

J’ai passé un très bon moment à jouer à Paris Finisher avec Emir et notre ami the coach Buge. Comme ces derniers savent mettre l’ambiance, j’étais assurée qu’on allait s’amuser.

A mon sens, Paris Finisher s’adresse davantage à un public de coureurs (pas nécessairement marathoniens, je vous rassure) qui comprendra les références/anecdotes des cartes et s’en amusera. J’ai d’ailleurs apprécié le fait que le jeu soit instructif et que les termes médicaux tels que aponévrose plantaire ou inflammation du fascia latta soient expliqués sur les cartes à jouer.

Enfin, pour avoir testé Paris Finisher à 2 et 3 joueurs, je vous assure qu’on s’amuse davantage à plusieurs. Comme le dit si bien l’adage, plus est de fous, plus on rit !

 J’ai aussi passé un très bon moment à jouer à ce jeu, mais je suis plutôt un fan des jeux de société ou tout peut foutre le camp. Autrement dit, où le premier peut se retrouver dernier en un rien de temps et vice-versa. Ce n’est pas le cas pour Paris Finisher :

  • Les pièges restent relativement gentils car on ne peut être vraiment sévèrement bloqué.
  • Les cartes bonus sont de moindres boosters : 1 à 2 km de gagnés maximum.
  • Le système de parade (il est possible de parer un « croche-patte » avec une carte « chaussure » appropriée) est intelligent mais n’occasionne pas de gros rebondissements.
  • Enfin, le nombre limité de cartes « chance » fait qu’au bout de quelques parties, vous les connaissez toutes et l’effet humoristique en est réduit.

Ceci étant dit, le jeu est vraiment fun pour des soirées occasionnelles entre coureurs, ou pour faire un petit cadeau si vous êtes invité à l’anniversaire du type qui poste toutes ses séances sur facebook et qui vous fatigue avec le marathon de New York ;p. De plus, il est évolutif et on peut imaginer acheter par la suite des cartes « chances » supplémentaires qui pourront remédier aux points que j’énonce ci-dessus, en rendant le jeu bien plus méchant.

Les infos pratiques

Prix : 29,90 €

Actuellement en stock (le 21/08/2016)

Disponible sur le site internet www.sakados-jeux.fr

Alors les amis, qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous vous laisseriez tenter par une petite partie de Paris Finisher ?

Les Lapins Runners.

Rédigé le  22 août 2016 9:10  -  Lien permanent
0 Commentaires  

La route de France féminine

La route de France féminine

Route de France"
Mardi 9 août

Cette année, la ville de Breuillet
est très heureuse d’accueillir sur ses terres
 la Route de France Féminine.
Véritable référence en matière de cyclisme féminin, c’est LE grand rendez-vous mondial. 

Le village-départ sera situé
près de la Salle des Fêtes
 et le départ se fera 
rue de la Boëlle Bizard.
Vous trouverez ci-dessous le programme
de cette manifestation festive et sportive :
10h : Animations et distribution de goodies
10h30 : Présentation des équipes
12h40 : Départ de la course

Rédigé le  7 août 2016 9:28  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Paris Finisher à Breuillet enfête

Paris Finisher à Breuillet enfête Dimanche 26 juin 2016 la marie de Breuillet Essonne organise pour les Breuilletois le WE Breuillet en fête. Quelques belles partie de Paris Finisher, qui comme à chaque fois, étonne!
Rédigé le  26 juin 2016 10:05  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Paris Finisher dans Jogging n°381

Paris Finisher dans Jogging n°381 J'ai rencontré Nicolas Gardon le chef des rubriques de Jogging International lors du salon du running pour le 40ème marathon de Paris en avril.
Nous étions sur le stand de Vincent Dogna qui est le designer du tapis de jeu, des cartes et des billets du jeu.
Il a décidé de consacrer cet article afin de faire connaître aux marathoniens ce nouveau jeu qui concorde avec leur centre d’intérêt.
Les marathoniens vont avoir la possibilité de faire le marathon de Paris en famille ou entre amis de manière ludique.
Rédigé le  3 juin 2016 10:49  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Lancement de Paris Finisher sur le site sakados-jeux

Lancement de Paris Finisher sur le site sakados-jeux Le lancement du jeu Paris Finisher est officiel, voici son historique:

En 2011 avec le club de course à pied des Foulées Breuilletoises, nous sommes 10 coureurs à participer au marathon de New York. Mon épouse qui s'est entraînée pour m'accompagner sur cet événement à l'occasion de mes 50 ans s'est blessées une semaine avant le départ. Elle terminera tout de même le marathon en faisant 30 kilomètres en serrant les dents. C'est certainement pendant que nous étions dans la 5ème avenue et que l'arrivée était proche et avec la ferveur et l’enthousiasme des New New-yorkais que l'idée de faire le jeu est née. De retour en France j’avais en tête tous les ingrédients qui allaient faire l’âme du jeu. Le plan d’entraînement, la pasta partie, le chrono, la vma, la ligne bleue, le mur…

Les premières versions du jeu se sont appelées Word Record Marathon, Marathon Family ou Blue Ligne. Toutes ces versions étaient basées sur une notion de temps. Tout était trop compliqué à expliquer dans une règle, trop technique course pied, trop cher à faire fabriquer car un dé spécial à faire fabriquer ainsi que des planches "chrono" et surtout illogique!

Le gagnant n’était pas celui qui arrivait le premier mais celui qui mettait le meilleur temps, même s’il arrivait dernier du jeu. Arrivé à ce stade j’abandonne tout du jeu sur le marathon! Je me lance dans d’autres créations comme Top of Paris, messager Philipidès et Starting block, ce sont des jeux qui actuellement fonctionnent mais ne sont qu'au stade de «maquette ». 

Je reviens bien plus tard sur le jeu du marathon. Je repars avec une idée de base simple, un fil conducteur, le premier gagne! Partir avec une idée, tester, valider, et seulement ajouter une autre idée, re-tester, re-valider et continuer à tester, valider les idées…

Lorsque l’on m’a dit lors de partie de test «on peut refaire une partie?» J’ai su que j’étais sur la bonne voie! Mais il a fallu re-tester, re-valider et finir par arrêter toutes les composantes du jeu.

Restait à faire fabriquer, en France chez Fério Cric, fabricant Français. Je me rends compte que le prix de reviens est trop élevé. Je suis déçu car mon but est également de fabriquer Français. Je fais faire un devis chez Ludo Fact en Allemagne, le prix est compétitif mais il faut faire 3000 boites. Il y a la Chine et la Roumanie aussi, cela ne me tente pas. Comment maîtriser toutes les composantes de fabrication à distance.

L’idée du jeu dans le sac à dos vient du constat que l’on oublie souvent les boites de jeu dans les placards et que les boites ne sont pas faciles à transporter.

Le jeu en sac à dos se loge aisément dans un sac de voyage, il peut s’emmener facilement à l’épaule en vélo. Le tapis de jeu en néoprène souple est original et il peut se dérouler n’importe où à la plage au camping à la piscine. Le concept de jeu en Sakados est né de l’obligation de trouver un moyen de production en petite série.
Créer un jeu est également un véritable marathon et j'espère qu'il plaira au plus grand nombre de joueurs.

Alain GROSOS

Rédigé le  25 mai 2016 10:26  -  Lien permanent
0 Commentaires